L’AVENTURE DE L’AVENT. JOUR 5. COURONNE ET PETITE LECON DE SYMBOLISME

L’Avent. Avant quoi ? Comme les enfants, ouvrons chaque jour une petite porte. Vers une surprise que peut nous apporter cette période. Vers une douceur. Un symbole. Une figure. Une pensée. Une image. Chaque jour un petit cadeau. Pour supporter l’envahissement de l’ombre. Pour supporter l’approche de l’hiver. Pour supporter l’attente. L’ Avent. Avant quoi ?

calendrier

LA COURONNE DE L’AVENT

Objet traditionnel en cette période, les couronnes fleurissent un peu partout : sur les portes d’entrée, sur les tables, sur les murs des maisons décorées douillettement dans l’attente… de quoi ? De Noël, du retour de la lumière, du passage vers un nouveau cycle de vie. Vieille tradition européenne : la couronne de l’Avent est inventée par un pasteur allemand au XVIème siècle. Elle a le même objectif que le calendrier du même nom : faire patienter les enfants. À l’origine, 4 grands cierges et 19 petits. Chaque jour on allume une bougie. Les 4 grandes étant réservées pour les 4 dimanches qui balisent la période, chère aux chrétiens. Approchez-vous un peu… Qu’y voyez-vous ? Des branchages… du sapin… du laurier… du houx… Les bougies ? 4 ? Blanches ? Violettes parfois …? Aujourd’hui, les esprits imaginatifs et créatifs y ont ajouté d’autres motifs, d’autres formes, d’autres couleurs…

PETITE LEÇON DE SYMBOLISME

Vous êtes-vous déjà posé la question du pourquoi de ces traditions si populaires et des objets qui les ritualisent ? Pour l’Avent, nous vous renvoyons à L’Aventure de l’Avent Jour 1. Pour la couronne, penchons-nous sur la liturgie chrétienne, soyons un peu poète et laissons aller notre imaginaire. La couronne… Elle évoque la couronne d’épines du Christ, surtout si elle est constituée de houx, comme le veut la tradition. Elle peut évoquer aussi la victoire, le couronnement. De qui ? De quoi ? La victoire de la lumière sur les ténèbres : car c’est cela que tous, humains et Dame Nature, attendent avec impatience : la bascule du 24 décembre qui permettra au soleil de régner un peu plus chaque jour, minute par minute. Sol invictus : le soleil invaincu des Anciens (ceux qui vivaient bien avant le christianisme), et qui attendaient, comme nous en cette période, le retour victorieux de la lumière. C’est la signification aussi du laurier. Les grands vainqueurs romains n’étaient-ils pas couronnés de laurier ? La pomme de pin, les branches de sapin,  symbolisent l’immortalité : seuls arbres à résister à la mort hivernale… Les bougies ? La lumière du soleil bien sûr, mais pas que. Leur couleur est importante. Le blanc, c’est la pureté, l’infini des possibilités à venir. Le violet, qu’on retrouve sur les couronnes du Canada, d’Autrice ou de Suède, est la couleur de la pénitence. Et nous avons vu précédemment que l’Avent est l’équivalent, dans la liturgie primitive chrétienne, du Carême, en hiver. Période de jeûne et de pénitence. 4 cierges, 4 dimanches de l’Avent, 4 évangélistes, 4 saisons de l’année, 4 saisons de la vie. Qui meurent et renaissent indéfiniment. Cycle. Roue. Couronne…

couronneA demain, pour une autre aventure de l’Avent…

image 1

image 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s