DUNKERQUE. UN SOIR AU JAZZ CLUB…

21h30. Thierry pianote déjà. Thomas chauffe tranquillement la basse. Et Sébastien donne le ton à la batterie. Françoise Devienne est au premier rang. À la droite de la reine mère du jazz à Dunkerque siège Emma, de Chti Jazz. Les habitués ont déjà troqué leur ticket d’entrée contre une bonne bière pression bien fraîche. C’est vrai que la chaleur est douce dans ce petit écrin de la musique. On aperçoit David Langlet. Sa trompette n’est pas loin. Et Fabrice Devienne aussi. La salle est pleine comme un œuf. Les premiers amateurs de jazz -au sens premier du terme : « qui aiment »- se préparent, instrument ou paroles de standards en main. La jam peut commencer…

Une jam session
Une jam session.

Du dunlerquois. De Bordeaux. De Montpellier. De Belgique. Ils viennent de partout. Pour oser la scène. Affronter le public. Et interpréter les fondamentaux du jazz. The Girl from Ipanema. Le vieux chanteur au chapeau laisse bientôt la place à une jeune interprète rousse. Et puis un sax alto s’invite. Puis un sax ténor. Et le vieux crooner revient pour conclure. On enchaîne sur Les Feuilles mortes. Les trois sax sont toujours là et rivalisent de virtuosité. Le tapis de feuilles est balayé par Charlie Parker. Et puis, on a envie de pleurer de bonheur quand un tout jeune garçon de 14 ans entame Amstrong, bien campé sur scène, comme s’il chantait dans sa cuisine. Un trémolo prometteur. À l’aise. Et généreux. Devant plus de 150 personnes. À 22h, sa prof de chant de collège, le tire par la manche pour rentrer : demain y a école… La musique traverse la nuit et les âmes, et fait oublier l’heure. Les talents qui investissent la scène aussi.  Les doigts de Fabrice Devienne et les touches du piano se confondent. D’autres musiciens enquillent. Sax, violon, guitare, un autre sax, un autre violon. Et la trompette de David Langlet. Et des chanteurs. Un autre chapeau : celui de Jean, qui rend hommage à Nathalie Cole. Une autre voix, exceptionnelle, venue de Belgique : Sandrine. Un groove à tomber par terre. Summertime. Sunny. Le temps est aboli. Il n’y a plus que la musique. Et la virtuosité généreuse des musiciens qui se succèdent. Générosité. C’est ça qui frappe et émeut : chacun saisit le rond de lumière en même temps que la mesure qui se propose. Puis s’efface. Pour laisser l’autre prendre sa place aussi dans l’édifice qui est en train de se construire. On passe même sa partoche au partenaire du moment, qui découvre, et partage. Et on s’efface à nouveau. Ce qui compte, c’est l’œuvre qui est en train de naître, dans l’improvisation contrôlée. Et pas l’ouvrier. Qui a la modestie de s’effacer quand il a posé sa pierre. Quel bonheur ! Quelles valeurs sont là transmises, dans le bonheur de la musique. Générosité. Humilité. Harmonie. Écoute. Partage. Et quel travail pour parvenir à un tel degré de maîtrise de l’instrument !

D’autres sont tombés sous le charme il y a longtemps déjà …

« Lieu mythique, le club de Jazz est bien sûr un lieu privilégié. Tout à la fois laboratoire pour les musiciens, par l’absence de contraintes, cadre privilégié de la rencontre avec un public idéalement proche, espace de convivialité sans façon (boissons, discussions, exclamations…) pour une musique inséparable du cadre de vie. Le club de Jazz est un peu de la « place du village » qui nous manque tant. »
Pascal ANQUETIL, Officier des Arts et des Lettres, spécialiste de Jazz.

La Page Facebook du Jazz Club : ici.

Le Jazz club de Dunkerque ? Une école de l’humanité en même temps qu’un lieu convivial et de culture accessible. Pour en savoir plus, c’est là.

Le Jazz Club de Dunkerque ? Une histoire d’amour entre Françoise Devienne, la musique Jazz et Dunkerque. La suite : ici.

Le Jazz Club de Dunkerque ? Une programmation et des spectacles  exceptionnels. Le planning : ici.

Le Jazz club de Dunkerque et sa généreuse jam session ? Unforgettable…

image

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s