SALT AND PEPPER : ET LE ROCK N’A PLUS D’AGE…

Ils sont 46. D’une jeunesse exceptionnelle. Et pourtant la moyenne d’âge est de 66 ans. Le point commun entre la doyenne, 85 ans, et la cadette, 57 ans ? L’envie de chanter. Et pas des cantiques. Du rock. Du lourd. Du vrai. Du qui vous donne la pêche et vous donne envie de danser. Dynamisés par une chef de chœur enthousiaste et généreuse, la pétillante Nathalie Manceau, les dignes enfants des Beatles et de Jean Bart enflamment la scène partout où ils passent. Salt and Pepper ou  la rock and roll attitude. Portraits…

DU ROCK AND ROLL POUR NE PAS VIEILLIR

Des succès du groupe rock français Téléphone, en passant par Help des Beatles, High way to hell des ACDC, The Show must go on de Queen, Antisocial de Trust, Le Vent nous portera des Noir Désir ou d’autres titres de Led Zeppelin, leur répertoire est plutôt musclé. Chaque mardi soir, ils le peaufinent, le travaillent, l’enrichissent dans une salle des Glacis prêtée par la Mairie de Dunkerque. Et sous la houlette de leur chef de chœur au grand cœur, Nathalie Manceau, ils s’adonnent à leur passion. Ils sont parfois rejoints par Fatherless Child, DJ qui redimensionne leur rock. « Du rock and roll pour ne pas vieillir ». C’est leur devise.

Le groupe Salt and Pepper en concert.
Le groupe Salt and Pepper en concert.

ROCK AND ROLL IS NOT DEAD

José et son bandeau rouge, Dominique alias Dom, Jacqueline la Bruxelloise, Bernard, Christiane alias Cricri, Francine, Annie ou Dolly… Chacun, chacune ose la scène. Chacun, chacune brave sa timidité et sa fatigue. Chacun, chacune a trouvé dans ce groupe vocal un second souffle. Une seconde jeunesse. Des passages télé à foison ! Sur WEO. Sur Opal’TV. Sur France 3 Régions. Chez Mireille Dumas ou chez Sophie DavantToute une histoire et C’est au programme. Dans le 66 Minutes et le 100% Mag de M6. Dans un Grand Reportage de TF1. Les « Rockers du Nord » comptent plus d’une cinquantaine de concerts à leur actif, déjà, depuis la création du groupe en janvier 2010. À l’époque, c’est la scène dunkerquoise des 4 Écluses qui s’occupe d’eux. Et Virginie Scherrens surtout. Responsable des actions culturelles aux 4 Écluses. Nathalie Manceau se souvient avec émotion de leur prestation inoubliable au Grand Mix de Tourcoing, devant les responsables de la DRAC.  Elle se souvient aussi du premier morceau travaillé : l’incontournable Stand by me de Ben E.King. A capella. Un bijou. Elle se souvient aussi d’une erreur de jeunesse : donner des partitions à des chanteurs qui se fient à leur oreille et à leur cœur. Le rock, c’est simple, c’est brut. C’est l’énergie qui compte. Et la justesse bien sûr. Et la précision rythmique. Les morceaux sont travaillés comme des pièces d’orfèvrerie. Parfois, une ancienne prof d’anglais rectifie l’accent. Pas de partition. Du travail et de l’émotion. De l’émotion aussi pour le public. En particulier celle des publics un peu oubliés de notre société. Celui des maisons d’arrêt. Celui des maisons de quartier. Celui des foyers. Celui des retraités. Salt and Pepper assaisonne et redonne du goût à la vie affadie de ces publics parfois en marge. Franck Manceau à la batterie électronique. Et au son. Antonin Carette à la basse. Jonathan Nosalik à la guitare. Nathalie Manceau à la baguette magique. Du live. Du vivant quoi…

MONEY

Depuis 2012, le groupe vole de ses propres ailes. Une association s’est créée. Son président ? Philippe Lanoote. Qui porte bien son nom…

J’ai appris à chanter. J’ai appris à présider. J’ai appris à entrer en contact avec le monde de la scène et de la télévision. Si j’avais su le bonheur que c’est, j’aurais appris à chanter avant ! Nous produire sur scène, à nos âges, redonne confiance en soi. Nous apprenons à vaincre notre timidité, et nos fatigues. Et voir des jeunes chanter et danser sur nos morceaux, c’est une satisfaction énorme ! Le rock and roll est connu de toutes les générations !

Salt and Pepper, c’est du bon rock and roll. C’est du partage. De la générosité. De l’intergénérationnel comme on dit. De l’humain. Ce qui leur manque ? Des mécènes ! Rien que pour financer le transport de 46 chanteurs… avec le matériel.. C’est pas rien. Même si la Mairie de Dunkerque subventionne. Même si l’asso est reconnue d’«intérêt général» et peut donc recevoir des dons. Même si le crowfundig d’Ulule et les cotisations des membres mettent du beurre dans les épinards. Salt and Pepper a besoin d’un chauffeur. Pas de salle. Pas besoin, ils savent enflammer le public. Non, un budget pour leurs déplacements. À bon entendeur…

LA BAGUETTE MAGIQUE

Nathalie Manceau. Chanteuse professionnelle. Tombée dans la musique quand elle était petite. Numéro treize d’une fratrie où on joue de la trompette et où on chante en se levant dès le matin. Elle est le piment des Salt and Pepper. « Elle nous dynamise. Nous réveille. Chanter sous sa direction, c’est un grand bonheur. C’est une pro », nous confie Philippe Lanoote le Président. 

Nathalie Manceau dirige les Salt and Pepper.
Nathalie Manceau dirige les Salt and Pepper.

Ça fait plus de quinze ans qu’elle chante. Du rock, bien sûr. Du jazz aussi. Elle a fait la première partie du Tixier Quartet au Jazz Club de Dunkerque. Elle a commencé avec son partenaire à la vie comme à la scène, comme on dit, Franck Manceau. Leur duo s’appelait Double Je. Aujourd’hui, elle se produit dans plusieurs formations. Moon, quartet pop-jazz, avec Franck bien sûr,  François Tourneur à la guitare et Serge Samyn à la basse.  Man-Za Trio, pop-électro, avec Franck toujours et le guitariste Jonathan Nosalik. Duel Duets, duo rock-jazz-impro, avec François Tourneur à nouveau. Plus d’info sur le duo : ici. Elle participe à des projets de sensibilisation à la musique dans l’univers scolaire. Elle se produit régulièrement lors des Jam Sessions du Jazz Club de Dunkerque.

Nathalie Manceau sur la scène du Jazz Club de Dunkerque.
Nathalie Manceau sur la scène du Jazz Club de Dunkerque.

On laisse le mot de la fin à la fée des Salt and Pepper :

La devise des Salt and Pepper : « Du rock and roll pour ne pas vieillir ». Vieillir… ce serait ne plus avoir envie. Oublier ses rêves. Oublier son âme d’enfant. Ne plus chanter. Oui, ce serait ça, vieillir…

La page Facebook des Salt and Pepper : ici.

Le site des Salt and Pepper : .

La page Facebook de Nathalie Manceau : par ici.

image 1

image 2

image 3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s