UNE BELGE ET UN PICARD

Voici la réponse à l’énigme 6…

Théroigne de Méricourt en 1791. Portrait de Jean Fouquet.
Théroigne de Méricourt en 1791. Portrait de Jean Fouquet.

Cette femme, la plus belge des révolutionnaires françaises, est Théroigne de Méricourt. Une destinée exceptionnelle. La « belle Liégeoise », orpheline et souffre douleur, devient libertine et libertaire, dans un Siècle des Lumières en effervescence. Pour re découvrir cette personnalité exceptionnelle de l’Histoire des Droits de l’Homme, et de la Femme, rendez-vous : là.

Voici l’énigme 7… De qui sont ces vers … :

Je t’aimais inconstant, qu’aurais-je fait fidèle ?

Je passais jusqu’aux lieux où l’on garde mon fils.
Puisqu’une fois le jour vous souffrez que je voie
Le seul bien qui me reste et d’Hector et de Troie

Tout m’afflige, et me nuit, et conspire à me nuire.

Que le jour recommence, et que le jour finisse, /  Sans que jamais Titus puisse voir Bérénice.

C’était pendant l’horreur d’une profonde nuit.
Ma mère Jézabel devant moi s’est montrée,
Comme au jour de sa mort pompeusement parée.

Un indice : ici.

La réponse… demain ! Amusez-vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s