COUDEKERQUE BRANCHE. 1918-2018 : LA JEUNESSE DES ECOLES REND HOMMAGE A UNE JEUNESSE SACRIFIEE

Quenau. Pagnol. Brassens. Millon. Chaplin. Courtois. Éluard. La Salle. Sacré Cœur. Tous les élèves de toutes les classes de CM2 de ces écoles primaires de Coudekerque Branche ont accompli leur devoir de mémoire, en participant à une exposition sur le centenaire de l’Armistice de 1918. Et c’est une grande émotion de croiser tous ces enfants, ce matin du 11 Novembre, lors de l’inauguration de la Maison de la Mémoire…

Maison de la Mémoire de Coudekerque Branche.

 

Des enfants qui ont appris ce que c’était que cette Guerre de tranchées, cette « boucherie » qui a sacrifié toute une jeunesse. Et c’est avec un mélange de fierté et de gravité qu’ils ont montré à leurs familles ce qu’ils retenaient, par leurs dessins, de cette Guerre qui devait être la Der des Ders…

Silhouettes de poilus, d’infirmières. Explosions de couleurs pour clamer le « plus jamais ça ! ». Mains qui se serrent pour vanter l’amitié entre les peuples. Colombes de la paix découpées dans des lettres de poilus. Les enfants des écoles ont mis des « mots sur des maux » qu’ils ne veulent pas vivre, comme les a vécus dans sa chair la jeunesse sacrifiée de 14-18…

images : Le Mag∂zoom

11 NOVEMBRE A COUDEKERQUE BRANCHE

Le cortège se forme rue Guynemer. Georges Guynemer, aviateur français, né à Paris en 1894, et mort au combat, le 11 septembre 1917, à Poelkappelle, de l’autre côté de la frontière, en pays flamand. C’est dire que cette année 1917, outre qu’elle commémore la prise de pouvoir d’un autre Georges, Clémenceau, permet aux Coudekerquois et au Député Christian Hutin, amoureux de Saint Pol sur Mer, dont il fut le maire pendant des années, de rendre hommage à l’aviateur adopté par notre région.

 

M Hutin Député
M. Christian Hutin, Député.

 

C’est l’occasion aussi pour M. Parents, adjoint aux Anciens Combattants, de rappeler quel rôle important Coudekerque Branche joua dans les combats aériens lors de la Première Guerre Mondiale… Saviez-vous, par exemple, que la Ferme Vernaelde fut, parmi d’autres lieux stratégiques de notre localité, un aérodrome qui regroupa les forces aériennes françaises et celles, britanniques,  qui allaient devenir, en 1918, la Royal Air Force ?

 

M Parents adjoint auxANciens Combattants
M. Jean Paul Parents, Adjoint aux Anciens Combattants.

 

Moment émouvant aussi parce que la jeunesse coudekerquoise est présente pour se souvenir de tragédies qu’elle ne connaît que par les cours d’histoire. Le collège du Westhoek, et son porte drapeau. Les enfants de l’école Pagnol, et sa Marseillaise. Les jeunes du Conseil Municipal des Jeunes, dont c’est la dernière sortie officielle, puisque les élections auront lieu ce mois de novembre. Louise Minne, Maire, Samuel Dumey, 1er Adjoint, Angèle Julien, Simon Weber, et quelques autres, sous la houlette bienveillante de Jean Luc Decreton, responsable du CMJ. Les sortants du CMJ étaient de sortie pour la dernière fois…

 

M. Decreton et le CMJ sortant
M. Jean Luc Decreton et les jeunes élus « sortants » du CMJ.

 

Angèle Julien a lu un très beau texte sur les conditions de vie terribles des « poilus » pendant le conflit. Pour retrouver le portrait d’ Angèle Julien, cliquez ici. Pour retrouver celui de Samuel Dumey, 1er Adjoint, cliquez. Pour retrouver les portraits croisés des deux Maires de Coudekerque Branche, David Bailleul et Louise Minne, cliquez ici.

Angèle Julien et le CMJ sortant

M. le Maire, David Bailleul, n’a d’ailleurs pas manqué de saluer la présence toujours plus nombreuse des jeunes à ce genre de commémoration. Il se dit rassuré que « la relève soit assurée », pour perpétuer la mémoire de ceux qui ont donné leur vie pour combattre les nationalismes de tous bords, et pour tenir bien haut le flambeau de la Démocratie et de la République.

 

M le Maire
M. David Bailleul, Maire de COudekerque Branche.

 

Le ciel semblait protéger la  générosité de tout le petit peuple coudekerquois : il n’a même pas plu…

images : photographies LeMag@zoom