CHACUN FAIT AS MODE : LE DEFILE SOUS TOUTES SES COUTURES

Fauteuil trône, drapé soyeux et rouge profond. Fauteuil traîne,  tulle et chapeau blanc. Fauteuil arbre, branches colorées et oiseaux des îles. Robes accordéons pour accordéonistes. Ombrelles et dentelles. Parapluies à gouttes de tulle,  froufrous en noir et blanc. Robes de soirée à cœurs et pompons papiers collés. Robes à tubes et tuyaux dorés. Rouge boudeur et boutons de roses. Robe à visage, robe à lunettes et escarpins vernis. Tubes et lamelles de métal noir, tresses africaines brunes et blondes. Froufrou fourrure et fauteuil chauve souris. Les créations du Défilé hors normes CHACUN FAIT AS MODE, présentées ce samedi 21 janvier au Grand Sud à Lille, ont enflammé le podium d’un soir et les cœurs des spectateurs. Retour sur ce moment hot en couleurs et en joie…

Une différence ? L'une est blonde, l'autre est brune...
Une différence ? L’une est blonde, l’autre est brune…. Photo de Jérôme Haremza.

UN DÉFILÉ DÉFI

88 mannequins, valides, non valides, 150 personnes mobilisées pour créer l’événement. De la création des costumes à la mise en scène. Enfants et jeunes de l’IEM Jules Ferry de Lille et de l’IEM Dabbadie, à Villeneuve d’Ascq ;  enfants et jeunes des Services d’éducation et de soins spécialisés à domicile, les SESSD Jean Grafteaux, Les Près, Marc Sautelet basés à Villeneuve d’Ascq encore ;  enfants et jeunes venus de tous les coins des Hauts  de France, qui sont sollicités pour créer des costumes et les présenter au public. Comédiens de La Folle Avoine, danseurs de N’DIDANCE, de Danse qui veut et Abdallah le danseur prometteur.  Jongleurs de la Freaky Factory. Techniciens de la Salle du Grand Sud. Partenaires du Centre social de l’Arbrisseau. Ambassadeurs de la Ville de Lille. Bénévoles de l’Amicale Marc Sautelet. De l’APF. De Don de Soie. D‘Épin’Art.  Coiffeurs et coiffeuses de l’école InformatIf. Spécialistes de La Maison des Modes. Le Rêve de Norinia et Catherine Faidherbe, LMAC et Audrey Boulfroy en grands commanditaires et organisateurs de cet événement fou. Annie Fovette en créatrice de mode et en directrice artistique. Bernard Philippe enfin, metteur en scène, rassembleur de pièces de puzzle, en grand architecte de ce monument d’un soir. Permettre à tout ce petit monde de réaliser un rêve : être créateur et mannequin le temps d’un défilé… Mission accomplie, défi relevé…

Mannequins d'un soir...
Mannequins d’un soir… Photo de Jérôme Haremza.

UN DÉFILÉ QUI FAIT FI DES DIFFÉRENCES

Édouard et Pénélope, maîtres de cérémonie de la Cie théâtrale La Folle Avoine, nous préviennent : on

Mannequins d'un soir...
Mannequins d’un soir… Photo de Jérôme Haremza.

fait fi des différences. De la différence. On raye le mot de son vocabulaire. Parce que les différences, on ne les soupçonne pas ! Jeunes ou (beaucoup) moins jeunes, noirs et blancs, filles et garçons, hommes et femmes, enfants et adultes, valides et non valides… On a en effet du mal à percevoir ce qui les différencie. Par contre, on voit immédiatement ce qui se ressemble et qui les rassemble. Ce sont les mêmes explosions de couleurs, de formes et d’inventivité dans la création des costumes. C’est la même démarche assurée, sur le  podium et dans les têtes. Ce sont les mêmes mimiques et minauderies empruntées en un clin d’œil aux pro de la mode. Ces sont les mêmes sourires accrochés à tous les visages et les mêmes baisers de fraternité envoyés au public. C’est la même émotion, sur scène et dans la salle. Légère et s’exaltant au fil du défilé, à l’image de ces petits ballons qui s’échappent d’une robe enfantine…

Robes ballons... un exemple de créations... Photo de Jérôme Haremza.
Robes ballons… un exemple de créations…Photo de Jérôme Haremza.
... et des sourires sur tous les visages...
… et des sourires sur tous les visages… Photo de Jérôme Haremza.

UN DÉFILÉ… LA FIN ?

Fantaisie, Poésie, Insolite, Fashion. 4 mouvements d’une symphonie éclectique, reliés par des impromptus de danse, de comédie, d’humour, de musique et de mystère. Gentillesse, rires, amour, joie, 4 mots cueillis au hasard du défilé, 4 mots accrochés à un parapluie,  qui résument  à merveille l’esprit de cette soirée unique… Pour prolonger encore un peu cette communion entre acteurs et spectateurs, des photos, prises par François Dehaene et Virginie Rooses. Et un DVD est en préparation. Parce qu’on ne peut que graver un souvenir de cette intensité…

Blog de LMAC : ici.

Page Facebook de LMAC : là.

Site de Le Rêve de Norinia : par ici.

Page Facebook de Le Rêve de Norinia : là.

Page Facebook de la salle Le Grand Sud à Lille : ici.

Page Facebook de François Dehaene, photographe : ici.

Page Facebook de Virginie Rooses, photographe : .

Page Facebook de Jérôme Haremza : ici.

Les photos ont été fournies par JEROME HAREMZA : qu’il en soit remercié !

3 commentaires sur “CHACUN FAIT AS MODE : LE DEFILE SOUS TOUTES SES COUTURES

  1. Bonjour, merci pour votre commentaire. Si vous allez tout au bas de l’article, vous verrez que j’ai cité Jérôme et que je l’ai remercié pour avoir transmis les si belles photos qui rehaussent l’article… Je cite toujours mes sources, par honnêteté et déontologie… Cordialement. Marjorie Tricot.

    J'aime

  2. Bonjour Marjorie,
    un grand merci pour cet article qui est vraiment à la hauteur de notre événement.
    Je me présente, Annie Fovette à l’origine du projet, j’ai géré avec beaucoup de monde ( parents, bénévoles, professionnels, jeunes,……) la mise en œuvre des costumes et des duos.
    Je n’ai pas géré la communication et je suis un peu désolée de ne pas voir apparaître dans l’article de la presse, la participation et l’implication importante des parents et des professionnels des structures de soins dans la réalisation de ce projet, un aspect essentiel à mon sens pour valoriser ce grand moment et que chacun se sente reconnu.
    Malheureusement nous avons fait l’impasse sur un jeune créateur: DIMITRI PETIT qui nous a beaucoup valorisé avec ses robes de mariées, portées au final par Alexia en fauteuil et deux éducatrices Julie et Lisa.
    Je vais tenter de trouver un moyen pour faire en sorte de mettre en lumière tout ce petit monde pour ne frustrer personne.
    merci beaucoup d’avance de m’aider à trouver un moyen de faire ces petits ajustements
    bien cordialement
    Annie Fovette

    J'aime

    • Bonjour Annie. C’est à moi de vous féliciter pour ce bel événement. Quant à l’article du Mag@zoom, il cite un maximum de protagonistes du projet (les structures ont toutes été citées me semble-t-il) et de partenaires. C’est un article de presse, pas un compte rendu d’événement… Je navigue entre liberté d’expression, nécessité de précisions et de déontologie. Bien à vous. Marjorie Tricot.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s